HOB

HOB, l'histoire racontée par le gameplay !

Publié le  par Mathieu Vandenburie
Hob est le nouveau jeu des développeurs à qui l'on doit notamment Torchlight 1 et 2. Ils nous reviennent ici avec un jeu d'action et d'aventure qui mettra vos compétences à rudes épreuves. À lire également
DragoDino, un rogue like simple mais divertissant !


L'équipe de Torchlight revient à l'assault !

C'est donc Runic Games qui est derrière le projet HOB. On se rappellera de Torchlight I et II, ces fameux Hack'n Slash très appréciés par la communauté au gameplay connu, mais réactif qui leurs a permis d'obtenir de nombreux awards. La volonté des développeurs pour ce titre est somme toute assez simple et vite mis en oeuvre. L'incompréhension est un mot d'ordre et le studio veut que HOB fasse naître des questions. Pas n'importe quelles questions ! Ils veulent entendre les joueurs, se demander où sont-ils, qui sont-ils et surtout quel est le but de l'histoire. Auxquelles ils répondront, surement, de jouer au jeu pour connaître les réponses.

20170923112643_1 20170923112654_1 20170923112712_1 20170923112927_1


Quand la lumière vous brûle les yeux !

Il n'y a pas de réelle histoire pour HOB. En effet vous commencez enfermé dans une salle bloquée par une porte en pierre. Vous êtes libéré par un golem qui semble n'avoir aucune rancœur vous concernant, sans savoir pour autant s'il vous connaît. Il vous laissera découvrir ce fabuleux monde habité de fabuleuses créatures. Ces dernières ne semblent pas agressives et se laissent même toucher sans soucis. Cependant, votre émerveillement ne dure qu'un temps ! Vous vous rendez vite compte que quelque chose cloche dans ce monde parfait. Bien sûr votre mutisme peut paraître bizarre, mais sûrement pas autant que l'ensemble de zones corrompues par des plantes violettes fortement agressives !

20170923113120_1
C'est d'ailleurs ce qui vous mène à l'aventure lorsque votre bras se fait piquer par l'une d'entre-elles, vous êtes sauvé par le golem qui vous suit depuis le début. Afin de limiter le mal, il s'occupe de trancher votre bras qui finit par pourrir derrière vous. À la limite de l'évanouissement, vous êtes ramené à l'abri par le golem de pierre qui en profite pour vous faire don de son bras gauche. Armée de cette nouvelle force, le monde vous refait face mais cette fois-ci différemment. Sans savoir réellement les raisons pour lesquelles vous œuvrez, préparez-vous à découvrir ce nouveau monde aussi dangereux que merveilleux.

20170923113623_1 20170923113719_1 20170923113751_1


Une terre de richesse et de mystère !

Voilà arriver une bonne touche de fraîcheur en premier lieu lorsque nous rentrons dans le monde que propose HOB avec de la couleur, de la vie et surtout l'envie de découverte. Comme le jeu ne propose aucun dialogue ni texte vous devrez très vite apprendre par vous-même comment il fonctionne. Bien entendu, lorsque vous vous approchez de certaines créatures ou des activables, les touches nécessaires sont affichées à l'écran, mais sans plus. On peut donc dire que le didacticiel est très léger, mais finalement vous avancez de façon à découvrir les nouveautés une par une. Comme tout platformer vous allez rencontrer de nombreux défis qu'il vous faudra relever. Le golem ainsi que certains autres personnages vous donneront ce qu'on peut appeler les ordres de mission.

20170924105051_1
Ainsi, toujours sans parole, votre carte apparaîtra avec de nouveaux objectifs que vous comprendrez seulement en l'ayant atteint. Vous avancez ainsi dans le jeu à l'aveugle parcourant ces kilomètres de souterrains qui vous étonneront d'une façon ou d'une autre. De gigantesques réseaux sous terre qui vous permettront d'activer de nouvelles plateformes extérieures. Parfois il vous faudra simplement allumer un réseau électrique et d'autres, faire apparaître une nouvelle zone sur la carte. Tous les niveaux semblent reliés entre eux d'une façon ou d'une autre, ce qui ne manquera pas de piquer votre curiosité. Avancez donc dans ce monde envahi par une corruption incompréhensible au premier abord, mais qui cache peut-être le fond même de votre histoire ! Vous évoluerez donc dans un monde qui semble avoir besoin de vos compétences pour s'améliorer. De nombreuses plateformes ne sont activables qu'avec votre poing ou vos compétences. Chose encore plus fantastique et extraordinaire, le jeu vous propose parfois d'atteindre certains endroits dans le seul but d'obtenir une vue encore plus belle de l'endroit. Tout le jeu fonctionne donc sur des événements qui sauront à tour de rôle vous en mettre plein la vue en vous proposant parfois certains beaux moments de répit.

20170925103608_1 20170925114602_1 20170925110103_1 20170925110252_1


L'habit ne fait pas le moine !

Le monde de HOB est peuplé de créatures plus étranges les unes que les autres. La seule façon de mieux les connaitre est certainement d'essayer de vous en approcher. Cependant, ne portez pas de préjugé quant à leur aspect. Bien que certaines puissent paraître assez repoussantes ou tout simplement agressives, vous vous rendrez vite compte qu'il n'en ait rien. C'est ici que le jeu prend un bel aspect puisque vous devrez découvrir en même temps que votre personnage, la faune et la flore qui habitent votre monde. De plus, il vous sera possible si vous le décidez de tous les tuer. Habituellement les créatures inoffensives ne sont pas touchables ni même tuables, cependant ici, il semblerait qu'on nous laisse le choix. Ce n'est pas réellement un mal puisque cela permet de forger votre caractère, votre identité et savoir ensuite comment vous auriez réagi dans la même situation. Dans HOB, on vous propose donc de vivre entièrement l'histoire grâce à ces choix que vous seul pouvez prendre.

20170924111628_1
Actuellement je ne sais toujours pas si tuer des animaux, a priori pacifique, a une quelconque influence dans le jeu. Il est à noter, cependant, que le jeu est quand même animé d'une certaine violence. Il vous sera possible par ailleurs de désactiver le sang dans les options. Cela peut paraître anodin et pourtant les combats, le sang présent dans le jeu et la violence de certains moments crées un réel contraste avec l'ambiance générale du jeu. Ce contraste fait pour moi partie intégrante du jeu et permet encore une fois de donner vie à votre propre histoire, pouvoir être atteint par tout ce que vous faites et subissez dans ce monde que vous ne connaissez finalement pas si bien.

20170925112251_1 20170925111218_1 20170925104338_1


Aux armes compagnons !

L'arsenal que vous disposez dans HOB est très intéressant. De base vous commencez donc avec ce bras robotique qui vous servira autant à combattre qu'à débloquer certains passages. Vous disposerez aussi d'une épée à condition que vous trouviez tous les éléments nécessaires à son craft. Au tout début, le golem vous fait part d’éléments essentiels à la création d'une épée dans la forge. Il vous faudra donc 3 morceaux d'épées afin de pouvoir en créer une entière. Chose bizarre, ces morceaux d'épée sont récupérables devant des statuts de pierre ou de sable d'être qui vous ressemblent. Récupérer la partie d'épée fait par ailleurs disparaître le corps en question. Concernant votre poing le système est un peu plus complexe. En effet vous trouverez au début de votre aventure une salle vous permettant d'améliorer vos compétences offensives et même défensives.

20170923113520_1 20170923113506_1

Cependant, afin de pouvoir améliorer ces dernières il vous faudra trouver deux ressources essentielles. La première se trouve dans des stèles activables simplement avec votre poing ou tout simplement en tuant certains ennemis plus ou moins puissants. La seconde ressource, plus rare, à l'apparence en premier lieu d'un papillon posé sur un morceau d'artefact violet. Partez donc découvrir le monde et ramener le plus de ressource possible pour devenir encore plus puissant. De plus, au fur et à mesure du jeu vous trouverez caché au fond de certaines salles ou niveau, des machines capables d'améliorer votre poing en lui fournissant une nouvelle capacité. Ces dernières sont essentielles à l'avancement de l'histoire et vous permettront par exemple de pouvoir démolir des murs. Au cours de votre aventure il vous faudra cependant chercher les améliorations cachées que vous ne pourrez débloquer qu'après les avoir trouvées sur votre chemin. Alimentez donc la banque de données de vos améliorations et partez découvrir et construire voir même parfois démolir ce monde verdoyant.

20170924112553_1 20170924112320_1 20170924120214_1 20170925103446_1


Non ne me frappez pas !

Le bestiaire présent ici est très développé. Comme je l’indiquais plus haut, les animaux ont une grande importance dans le monde de HOB. Cependant des créatures tenteront aussi d'en finir avec votre vie d'une manière ou d'une autre. Sans savoir réellement pourquoi vous semblez être la cible de ces monstres assoiffés de sang, il vous faudra combattre tout type d'ennemis. Qu'ils soient grands, petits, enfouie ou tout simplement blindés, à vous de trouver la solution la plus adéquate pour les éliminer. Ils peuvent aussi se taper entre eux, vous voyez où je veux en venir ? Si certains vous paraissent trop durs ou résistant alors servez-vous de ses collègues pour réduire la charge de votre travail !

20170924111908_1
Une histoire musicale

L'ambiance musicale est sans doute ce qui m'a le plus plu au sein de HOB. Bien qu'elle ne soit pas omniprésente, elle fait vivre le gameplay, vivre l'histoire et vous permet d'être au cœur de cette fabuleuse aventure. Elle ira donc parfois crescendo avec une augmentation notable lorsque vous vous approcherez de zones clefs. La musique remplace presque parfaitement les paroles car, vous le sentirez très bien, les moments d'émotion, de tristesse de force ou de faiblesse sont nourris par un rythme différent. Ainsi très entraînant vous ne verrez pas les heures passées tellement vous serez captivé. Je mets cependant un petit bémol, car lorsque nous passons d'une zone à une autre il se peut qu'aucune musique ne soit présente. Cela paraît anodin, mais peut de temps en temps rendre l'ambiance creuse. Ceci dit vous passerez bien plus de temps occupé qu'à vous embêter !

20170925110103_1 20170925103608_1 20170923113719_1 20170924110929_1


Pour finir !

HOB saura donc vous transporter dans son univers très complet. Bien que certaines parties demanderaient peut-être des graphismes et une physique un peu plus élaborée telle que les herbes qui semblent rigides, tout prend facilement place dans ce magnifique monde. Découvrez une histoire qui ne vous sera pas racontée, mais que vous allez vivre. Cherchez des améliorations, devenez plus puissant et surtout apprenez qui vous êtes dans ce fabuleux jeu d'action, aventure et puzzle. Bien que le concept ne soit pas novateur, Runic Games réussit son pari de nous faire envier la finalité de l'histoire. Vous resterez donc accroché à la musique entraînante et en relation constante avec l'évolution de votre personnage. Naviguez, combattez, découvrez et surtout, prenez un plaisir certain à en apprendre plus, tout en développant vos compétences de survies. Ainsi, si vous cherchez un univers coloré à l'histoire prenante et aux multiples casses tête, alors HOB est fait pour vous, foncez tête baissée au vu du prix bien plus qu'attrayant.

Conclusion

Si vous aimez les jeux immersifs tout en vous prenant la tête sur de nombreux puzzles alors HOB est pour vous. Bien que sans parole, il saura vous captiver autant par son gamplay que par son ambiance. Entrez dans un monde où tout reste à découvrir et prenez part à cette fabuleuse aventure.
17
  • Prise en main facile
  • Histoire prenante
  • Level Design
  • Direction artistique
  • Pas de vrai tutoriel
  • Mouvements parfois pas optimaux
0
0
1
0
0
0

Les dernières actualités

CSGO
Valve pourrait-il intégrer un mode battle royale à CS:GO pour concurrencer PUBG et Fortnite ?
Avec les succès retentissants du battle royale et tout particulièrement de PLAYERUNKNOWN'S BATTLEGROUNDS et Fortnite, de nombreux développeurs et éditeurs semblent intéressés par ce marché qui réunit chaque jour plusieurs millions de joueurs. Et selon certaines rumeurs, l'équipe de Valve en charge de Counter-Strike: Global Offensive en ferait partie.
League of Legends
Likkrit, banni 6 mois par Riot, met fin à sa carrière
Likkrit était connu pour être toxique en ligne, pourtant il était apprécié par l'ensemble de la communauté depuis son parcours au Worlds 2016. Le légendaire support annonce aujourd'hui sa retraite après que Riot RU ait banni le joueur.
Call of Duty: WWII
La Northern Arena Showdown, un fiasco attendu ?
Ce week-end a lieu à Montréal la Northern Arena Showdown. 10 des meilleures équipes sont présentes à cette compétition et seules 4 structures majeures n'ont pas répondues présentes.
Monster Hunter : World
Une dernière bêta pour Monster Hunter World !
Dans un peu plus d'un mois, Capcom lancera officiellement le dernier opus de la licence Monster Hunter sur PS4 et Xbox One. À cette occasion, l'éditeur japonais a décidé de lancer une dernière phase de bêta accessible, cette fois-ci, à tous les joueurs PS4 !

Ces articles pourraient vous intéresser

Overwatch
Soutenez votre équipe favorite de l'Overwatch League à l'aide de ces articles inédits !
Alors que Blizzard annonçait l'arrivée imminente des skins de l'Overwatch League en jeu pour début 2018, c'est à présent au tour du contenu réel de faire son apparition dans la boutique avec des jerseys, casquettes etc.
FIFA 18
TOTGS : Les meilleurs joueurs des phases de groupe européennes
À partir de ce vendredi 8 décembre, et ce jusqu’au 15 au soir, seront disponibles 23 nouvelles cartes sur Ultimate Team !
CSGO
100 Thieves se lance sur Counter-Strike en recrutant les ex-Immortals
Il y a quelques semaines, Matthew "NaDeSHoT" Haag annonçait le début de sa collaboration avec les Cleveland Cavaliers autour de la marque 100 Thieves afin d'acquérir un slot au sein du système de franchise du championnat nord-américain de League of Legends. À peine cette première équipe confirmée, l'organisation vient d'annoncer le recrutement d'une équipe CS:GO.
Monster Hunter : World
Monster Hunter World s'accorde avec Mega Man
Monster Hunter World n'en finit plus de se montrer, c'est par le biais d'une nouvelle vidéo que Capcom nous a présenté le requin de lave et une nouvelle collaboration avec Mega Man. Le petit robot bleu est plutôt bien vu cette semaine du côté de l'archipel nippon et l'éditeur compte bien profiter de l'attractivité de sa vitrine Monster Hunter pour lui faire de la publicité.