Empires Apart

Test de Empires Apart : Un nouvel Âge of Empire à l'époque médiévale ?

Publié le   par Benjamin Arthaud
Combattre au temps du Moyen Âge est un rêve pour certains, mais construire, créer et gérer une puissance médiévale accompagnée d'une armée en est un autre. C'est tout autant plus intéressant, lorsque l'on a le choix entre divers peuples provenant d'horizons tout aussi variés. À lire également
Test de God of War sur PS4 : Le pari gagné des développeurs !
En effet, dans Empires Apart, jeu de stratégie en temps réel développé par le studio italien de DESTINYbit, vous aurez l'occasion de vous essayer à la gouvernance de l'une des six civilisations d'Europe, de Méditerranée, du Moyen-Orient ou encore de l'Asie, et également de l'Amérique. Il faudra collecter des ressources telles que de la nourriture, du bois, de l’or et de la pierre, mais également en construire des structures militaires et économiques. Une fois votre village ou ville lancé, il ne manque plus qu'à rassembler une armée afin d'affronter vos ennemis lors de batailles, ou de sièges. Mais, lors de vos explorations en quête de nouvelles terres, vous pourrez découvrir de mystérieuses reliques, apportant, si vous les récupérez, de puissants bonus à votre faction.

empires apart banner

Des cartes proposant des univers variés

Générées par procédé, les cartes d'Empires Apart comprennent un système garantissant que les ressources sont distribuées de manière égale autour de chaque joueur. Ainsi, le lieu de départ de votre cité est aléatoire mais prévisible concernant les ressources, vous êtes sûr d'obtenir à chaque fois des ressources comme du bois, de la pierre, de l'or et des buissons de baies à proximité, vous permettant de démarrer rapidement la construction et l'expansion sans trop d'explorations. Quant aux cartes, le jeu en compte actuellement sept, parmi lesquelles, le climat passe d'un endroit polaire, à un lieu désertique ou encore sur de simples plaines parsemées de forêts :
  • Désert Brûlant
  • Grandes Prairies
  • Mirage
  • WinterWald
  • Midi
  • Mare Nostrum
  • Iles

Plusieurs modes de jeu avec du PvE et PvP

Comme Âge of Empire, un mode PvP/PvE multijoueur est bien évidemment intégré au jeu. Divisé en deux sous modes, Duel, étant des parties classées en un contre un, ou Partie Normale permettant de former des équipes, pour mettre vos compétences à l’épreuve afin de défier vos amis lors de parties en équipe allant de 2 à 4 joueurs, ou simplement, pour affronter jusqu'à 7 adversaires. Vous pouvez décider de mettre des IA, pour un jeu coopératif, ou d'inviter à rejoindre d'autres joueurs pour organiser de belles batailles de factions, tout cela personnalisable selon vos choix.

empires apart 4Il existe également un mode solo, offrants divers horizons de jeu, d'abord les Défis des factions, au nombre de 7 pour chaque peuple. Vous devrez, à l'aide des unités du peuple concerné, réaliser une mission dont l'objectif est très souvent de tuer les unités adverses. Vous pourrez sinon, vous lancer dans un mode Survie, où il faut rassembler des ressources pendant la journée et résister à des hordes d'ennemis pendant la nuit. Il ne vous reste enfin, que le mode Escarmouche, égal au mode multijoueur, mais cette fois-ci vous pourrez affronter de 1 à 7 IA, en hors-ligne, avec toujours la possibilité de personnaliser la partie en imposant le nombre d'équipes, la difficulté des IA, mais aussi la taille de la carte et le nombre maximum de population, comprenant villageois et unités militaires.

Des peuples provenant de tous les endroits du globe

Prendre le contrôle des Chinois, des Aztèques, des Français, des Mongols, des Arabes ou des Byzantins ne vous sera pas une mince affaire puisqu'il faut comprendre la tactique liée à chaque faction, ayant à la fois des avantages et des inconvénients selon le milieu de guerre, terrestre ou maritime, mais aussi en fonction du type d'unités employées. Chaque civilisation a sa propre spécialité et son style de jeu, avec des héros, des bâtiments et des listes d'unités uniques, et vous pourrez même découvrir des noms d'unités et de bâtiments spécifiques à la langue, faisant comprendre que les cultures ne sont pas identiques.

En effet, une des parties les plus intéressantes concernant ce jeu, est l'arbre technologique de chaque peuple, vous permettant d'acquérir de nouvelles unités lors de la progression des recherches, et pourrez ainsi passer des lanciers aux archers, aux chevaliers et aux armes de siège, pour augmenter votre puissance militaire. Mais ce n'est pas le seul aspect intéressant de l'arbre, cela débloque également une grande variété de bâtiments afin que chaque faction se développe un maximum.

C'est d'ailleurs, avec un style graphique 3D, type cartoon, que chaque peuple est retranscrit fièrement puisque l'architecture suit réellement la vision que l'on peut avoir de ces peuples. Cela se traduit avec des éléments essentiels, comme les toitures à double ou quadruple pans courbés, et pointus aux extrémités chez les Chinois, les habitations et monuments parfaitement géométriques et de formes cubique-pyramidales pour les Aztèques, les façades avec les motifs sculptés d'orient, caractérisant le peuple Arabe, ou encore les yourtes des Mongols, vivant dans le froid sibérien.

empires apart 5

Les spécificités de chaque faction

Outre l'aspect architectural embellissant les divers peuples, ceux-ci se départagent grâce à leurs divers avantages et inconvénients, mais aussi en fonction des héros de leur culture. Chacun comporte des capacités spéciales et des bonus permettant de développer et d'accélérer la progression de votre empire afin de vous mener vers la tant attendue victoire. Un autre élément bonifiant et pas des moindres, les reliques, pouvant être ramassées par des religieux, que ce soit prêtes, imams ou moines, ils augmentent aléatoirement certains points de votre peuple, la vitesse de production de ressource, la puissance d'attaque, la défense, la guérison, etc.

Arabes

Civilisation avancée, se concentrant principalement sur le savoir. Les imams peuvent convertir des unités ennemies, les infirmiers peuvent guérir les unités et les assassins peuvent abattre des cibles de haute importance. Concernant les héros représentant ce peuple, il s'agit de :
  • Salah ad-Din, puissant guerrier, capable de convertir des unités sur le point de mourir et renforce les unités alliées proches.
  • Hassan-e Sabbàh, chef, souverain fondateur de l'ordre des Assassins. Invisible lorsqu'il est immobile, il peut disparaître instantanément vers un endroit proche.

Aztèques

Civilisation agressive ayant des unités qui évoluent grâce au combat au lieu de la technologie. Les guerriers peuvent également capturer des prisonniers ennemis. Pour les héros de ce peuple, il s'agit de :
  • Ahuitzotl, guerrier redoutable, renforce les unités aztèques proches, et jette des lances mortelles.
  • Acamapichtili, chef, gouverneur complétant instantanément les bâtiments en construction, et accord un bonus de collecte aux villageois.
empires apart encyclo 4 empires apart encyclo 5

Byzantins

Civilisation défensive, avec une infanterie équilibrée, puissante et capable d'interrompre les unités ennemies. Elle possède aussi une excellente cavalerie et une bonne économie, représentée par les deux protagonistes :
  • Flavius Belisarius, général, pouvant faire apparaître une armée de leurres disparaissant après un certain temps.
  • Alexios I Komnenos, chef, fournit des bonus aux villageois et aux unités militaires.

Chinois

Civilisation avancée, particulièrement portée sur la technologie et les arbalétriers. Les moines-guerriers peuvent guérir les unités proches, quant aux ingénieurs, ils peuvent poser des tas de mines sur le champ de bataille. Ce sont les deux icônes suivantes qui représentent l'Empire chinois :
  • Yue Fei, guerrier, descend de sa monture lorsqu'il est sur le point de mourir pour combattre à pied, et sa lance afflige des dégâts sur des unités dans une zone donnée.
  • Zhuge Liang, chef, brillant stratège, il améliore l'effet Contremaître, et peut appeler une garde personnelle de Chu Ko Nus.
empires apart encyclo 1 empires apart encyclo 3

Français

Civilisation défensive, avec en spécificité, une redoutable cavalerie capable de charger. Une économie, des armes de siège et une technologie excellentes font aussi de ce peuple un élément de grande envergure. Ce sont les emblématiques héros suivants qui représentent ce peuple :
  • Jeanne d'Arc, guerrière, source d'inspiration pour les unités alliées proches, elle est capable d'invoquer la protection divine sur une zone.
  • Roland, guerrier, arrivant à se soigner lui-même au fur et à mesure du temps, et, également capable de faire sonner son olifant pour se renforcer, ainsi que d'inspirer les unités proches à sa mort.

Mongols

Civilisation agressive, dont les unités sont de plus en plus puissantes en tuant leurs ennemies. Les bâtiments peuvent être démontés et déplacés, grâce à la mobilité des Mongols. Les héros suivants les représentent :
  • Chingghis Khann, guerrier, redoutable lorsqu'il accorde le bonus Soif de Sang aux unités proches, et peut se guérir en frappant les ennemis.
  • Khubilai Khan, chef et guerrier, permet aux Örteges de guérir les unités proches, et accorde un bonus de vitesse et de récolte aux villageois mongols.
empires apart encyclo 2 empires apart encyclo 6

Empires Apart, c'est également une ambiance de jeu

Pour le côté technique, concernant les performances, le jeu s'en sort plutôt bien avec une bonne stabilité, mais également un panneau d'options assez large permettant aux plus petites comme aux plus grosses configurations de jouer sans trop de difficultés. Du côté des graphismes, bien qu'ils soient simples et de type cartoon, ils sont très agréables et créent un bel univers médiéval, retranscrivant parfaitement le style architectural de chaque civilisation, avec des animations, comme par exemple, lors de la construction ou de la destruction des bâtiments. Enfin, la musique d'ambiance, épique, dès le menu d'accueil, nous plonge dans le thème guerrier du jeu, mais celle-ci peut être très gênante même à bas volume lors des parties à plusieurs.

Quelle est l'expérience proposée par le jeu ?

En ce qui concerne le mode solo, vous ne débuterez pas les parties comme les RTS classiques, où votre objectif consiste à envoyer des unités aussi vite que possible pour battre vos adversaires. Cela se fera plus tranquillement grâce à des IA peu offensives. Vous aurez même le temps de développer votre colonie, ce qui peut être vu comme un avantage, ou un défaut car une fois amateur, le lancement d'une partie peut sembler long. Malgré cela, vous devrez quand même développer votre peuple pour agir, que ce soit au niveau économique et productif, avec un marché, un port de pêche, des fermes; mais aussi dans le domaine militaire pour s'imposer face aux concurrents, en créant archers, arbalétriers, piquiers, chevaliers, ou simplement des machines de siège telles qu'un bélier ou une bonne vieille catapulte. Une fois votre armée prête, la bataille peut devenir difficile, car rassembler et contrôler vos unités est compliqué, lancer une attaque sur un point donné est également assez gênant, car les troupes ne vont pas forcément à l'endroit demandé. 

empires apart 3 empires apart 1 empires apart 2_1

Quant au mode multijoueur, pour ceux souhaitant un bon moment de PvP, le jeu est fiable, offrant même la migration de l'hôte au cas où quelqu'un se déconnecte, permettant de continuer la partie, même si la personne à une coupure d'internet, ou simplement rage quit. Le seul problème est qu'actuellement, trouver une partie est difficile, car peu de joueurs sont présents en ligne.

Et ce n'est pas fini

Ne vous inquiétez pas, le jeu est accès anticipé, ce qui signifie qu'il est encore en développement, et l'équipe de DESTINYbit assure qu'ils ont de grands projets pour l'avenir, y compris un flux constant de contenu gratuit et de mises à jour qui continueront à améliorer le jeu. On peut également s'attendre à voir une plateforme de mods, permettant aux joueurs d'ajouter leurs idées au jeu.

Conclusion

En somme, Empires Apart est à la fois un bon successeur spirituel du classique de Microsoft et un bon jeu en lui-même, proposant du contenu très varié concernant les peuples, que ce soit le style architectural, l'arbre de technologie et les bâtiments, ou encore les héros. Outre cela, certains problèmes peuvent venir perturber le déroulement des parties, comme des unités n'écoutant pas forcément l'ordre donné, ou la progression de la colonie pouvant être longue. Cependant le jeu est encore en développement, donc voué à se développer à travers l'ajout d'éléments, mais aussi des modifications ou des améliorations.
14
  • Un large choix parmi les 6 nations, étant vraiment différentes les unes des autres (2 économique, 2 défensive, 2 agressive).
  • De beaux graphismes de type cartoon et très agréables.
  • Un thème musical épique.
  • Les peuples sont bien retranscrits à travers le style des bâtiments.
  • Des héros propre à l'histoire de chaque peuple, avec une capacité en lien avec leur vécu.
  • Des cartes proposant des terrains de jeux variés, allant du désertique, à la forêt en passant par le côté maritime.
  • Le développement de la colonie est assez long.
  • Des problèmes de pathfinding peuvent perturber les parties.
  • Les unités ne sont pas assez contrôlable.
  • Le thème musical peut parfois être envahissant lors des parties.
7
0
0
0
2
8

Ces articles pourraient vous intéresser

League of Legends
LoL : Nukeduck, Alphari et Sheriff rejoignent Origen !
À peine officialisée par Riot, que déjà trois joueurs ont été annoncés pour rejoindre la nouvelle équipe Origen.
League of Legends
LoL : Febiven chez Misfits avec sOAZ ?
Alors qu'une rumeur annonce le potentiel départ de Caps pour G2, il se pourrait également que Fnatic voie l'un de ses deux toplaners signer chez Misfits et ainsi rejoindre Febiven.
League of Legends
LoL : Caps quitterait Fnatic pour G2 et Perkz passerait Carry AD
Quelques heures après l'officialisation des 10 équipes en LEC, car oui les LCS EU ont évolué, certaines sources annoncent le départ de Caps pour G2, et un changement de poste pour Perkz, l'actuel midlaner.
League of Legends
LoL : Le Bazar des essences a démarré !
Pendant deux semaines, les adeptes de League of Legends disposant d'essences bleues pourront acquérir différents cosmétiques tels que des chromas, emotes, balises, gemmes contre des essences bleues.