Call of Duty: Infinite Warfare

Jay Puryear nous parle du développement de l'esport CoD !

Publié le   par Allan Attali
Jay Puryear, directeur de la branche développement de Treyarch, a répondu à nos questions lors de l'ESWC Winter Call of Duty et nous parle de la licence ainsi que de l'avenir de l'esport CoD dans le monde ! À lire également
OpTic Gaming remporte l'ESWC Winter !

Envisagez-vous un retour de l'esport CoD sur PC ?  

Actuellement, on se concentre sur les consoles avec le partenariat avec la PS4. On regarde toujours jusqu'où on peut amener la Call of Duty World League mais on préfère se focaliser sur la console pour le moment.  


Quel épisode de Call of Duty représente le plus la franchise de la série ?  

Je ne sais pas si il y a un jeu qui représente le plus la série, on essaie d'apporter le meilleur chaque année pour les jeux avec la Call of Duty World League par exemple, donc ce n'est pas une question de jeu ou de l'esport qu'il y a eu sur le jeu que ce soit Black Ops 3, Infinite Warfare ou un autre.
Si vous regardez la participation ou l'excitation des gens pour chaque nouvel opus, nous avons vraiment fait quelque chose avec Black Ops 3 et nous sommes aujourd'hui capables de donner envie aux joueurs de continuer à jouer à Call of Duty.
Pour nous la partie excitante a vraiment été la création de la Call of Duty World League et le développement constant de l'esport en général pour la communauté du jeu.  


Quel est votre Call of Duty préféré ?  

Je ne peux pas en avoir un, je joue à tous les jeux et je suis triste de vous dire que depuis Call of Duty 4 jusqu'à Infinite Warfaire, je suis prestige Master sur chaque jeu. Je joue beaucoup et à tous les jeux donc c'est très difficile d'en avoir un favori.  


Vous inspirez-vous d'autres FPS pour développer Call of Duty ?  

Non, quand nous créons un nouveau jeu Call of Duty, nous essayons de pousser l'innovation à son maximum et de créer un nouvel univers pour chaque jeu. Avant nous n'avions par exemple pas la possibilité de créer des classes, il n'y avait pas non plus beaucoup d'atouts ou d'accessoires pour les armes.
Nous essayons de pousser l'innovation à son maximum et de créer un nouvel univers pour chaque jeu. On essaye de délivrer une expérience multijoueur géniale, fun et compétitive.
On essaye donc vraiment de se concentrer sur le fait de délivrer une expérience multijoueur géniale, fun et compétitive du côté du développement du jeu. Notre audience est différente de toutes les autres alors on essaye vraiment de faire le maximum pour rendre les joueurs et la communauté heureuse et ainsi les faire rester sur Call of Duty.   


Que pensez-vous de l'évolution de l'esport sur Call of Duty ?  

C'est vraiment excitant ! Quand vous regardez l'année dernière, nous avions des milliers de personnes qui devenaient fous devant le jeu. C'est encore le cas cette année, et toutes les choses que nous avons apprises avec les compétitions en ligne, les lans ou encore le fait d'avoir la CoD World League pour la toute première fois (c'est quelque chose que la communauté réclamait depuis longtemps), je pense que cette année va être vraiment excitante et qu'on fera beaucoup de grandes choses pour Call of Duty.
ESWC-17-Rise-1Les joueurs de Rise Nation lors de l'ESWC Winter CoD à Paris.


Que sera le futur de l'esport Call of Duty ?  

Si on regarde du côté du développement et de l'excitation des premières années d'esport, je peux très facilement imaginer les prochaines années. Il y a plus de dix mille équipes qui ont déjà participé à la CWL et avec l'évolution des caractéristiques du jeu, le fait que les développeurs travaillent très durs pour proposer du nouveau contenu chaque année, Activision qui supporte la CoD World League ou encore les différentes compétitions, je pense que l'avenir sera vraiment brillant.

Je suis très content et très optimiste pour le futur de l'esport Call of Duty puisque ça va devenir de plus en plus grand. Par exemple l'année dernière, il n'y avait pas d'Open Qualifier comme celui-ci pour les Championnats du Monde de CoD avec plus de 96 équipes participantes venant du monde entier et ce n'était pas facile du tout de sortir de l'Open Bracket puisqu'il y avait de très bonnes équipes comme eUnited qui a remporté la MLG Atlanta récemment.
Je suis très content et très optimiste pour le futur de l'esport Call of Duty.
La compétition s'intensifie, les équipes et les joueurs deviennent de plus en plus forts, la communication est aussi bien meilleure et l'écart qu'on pouvait retrouver entre les équipes américaines et européennes il y a deux trois ans n'est plus aussi grand puisque aujourd'hui certaines équipes européennes rivalisent avec les meilleures équipes américaines. Quand on commence à regarder la scène globale de Call of Duty, on peut voir que tout s'améliore d'année en année y compris la visibilité puisque de plus en plus de personnes assistent aux compétitions.  
La compétition s'intensifie, les équipes et les joueus deviennent de plus en plus forts [...] et certaines équipes européennes rivalisent avec les meilleures équipes américaines.

Quelle est selon vous la différence entre les Etats-Unis, l'Europe et l'Asie dans l'esport ?  

Je pense que la plus grande différence est qu'ici, en Europe, tous les pays sont très différents les uns des autres. Dans certains cas, c'est du point de vue culturel, par exemple, ce sera plus normal en Europe que des parents disent à leurs enfants d'aller jouer dehors ou alors qu'ils leur demandent « mais comment va-tu gagner ta vie en faisant ça ». Alors qu'en Amérique du Nord c'est différent puisque ça existe depuis plus longtemps et c'est donc plus accepté. 

Notre but est d’offrir une stabilité dans toute la CoD World League pour les joueurs de toutes les régions et ainsi leur donner envie d'y participer en voyant les professionnels jouer et en observant les différentes stratégies des joueurs. Quand tu vois un joueur professionnel tu as une seule envie : essayer ce qu'il fait, prendre une manette et jouer.
Notre but est d’offrir une stabilité dans toute la CoD World League pour les joueurs de toutes les régions [...] et donc de créer une base plus accessible pour les prochaines générations.
Personnellement et professionnellement, quand tu commences à avoir une situation financière plus stable, ça aide fortement et nous travaillons aussi avec MLG afin de créer des ligues avec plusieurs compétitions et donc créer une base plus accessible pour que les prochaines générations puissent être inspiré et vouloir en faire partie. Nous voulons que les joueurs qui se demandent  «comment passer de son canapé à scène internationale ? » puissent le faire.
0
0
0
0
0
0

Ces articles pourraient vous intéresser

CoD : Infinite Warfare
Call of Duty : Modern Warfare 4 devrait sortir en 2019
Depuis 2005 et la sortie de Call of Duty 2, nous avons droit à un opus par an de la saga, et pour faciliter le développement des jeux, plusieurs studios se relaient : Infinity Ward et Treyarch aidés depuis 2011 par Sledgehammer Games. Black Ops 4 est développé par Treyarch, et donc en toute logique, l'épisode 2019 le sera par Infinity Ward et diverses rumeurs nous sont parvenues.
CoD : Infinite Warfare
Infinity Ward ouvre un nouveau studio en Pologne
Le studio Infinity Ward a annoncé l'ouverture d'un nouveau studio à Cracovie, Pologne. Cette annonce est un placement de recherche pour le studio afin de développer de nouvelles opportunités en Pologne et sur le marché européen.
CoD : Infinite Warfare
Tuer les joueurs avec les doigts ?
Call of Duty : Infinite Warfare propose une toute nouvelle mode de jeu depuis quelques jours. Intitulé « Gesture Warfare », ce mode vous permettra de tuer les joueurs à l’aide de vos doigts !