GR WILDLANDS

Ghost Recon Wildlands : rendez-vous en terre sauvage

Publié le  par Adrien Ameztoy
Cela fait plus de 15 ans qu'Ubisoft nous fait voyager à travers le monde avec sa franchise des Ghost Recon. Pour la première fois en monde ouvert, ce dernier opus nous envoie en balade en Bolivie, afin d'y démanteler le Cartel Santa Blanca. Et je me propose pour être votre guide !
Après avoir personnalisé votre joueur de la tête aux pieds, en passant par l'autocollant sur votre sac ou la couleur de votre bob, vous serez rapidement mis dans le feu de l'action. Vous n'êtes pas là en vacances, et on vous le fait savoir puisqu'il vous faudra directement réussir une première mission pour gagner la confiance des Rebelles. Rien de bien compliqué : avec l'aide de 3 autres Ghost Recon vous devrez exfiltrer un des membres des forces Rebelles fait prisonnier par les Sicarios, nom donné aux membres du Cartel. Une fois cette mission terminée, vous pourrez enfin partir à la découverte du monde qui s'offre à vous.

ZÉRO DE CONDUITE

4x4, sportive, moto, hélicoptère et quelques autres moyens de transport seront à votre disposition afin d'explorer le fin fond de la Bolivie. Et on peut dire que, à l'instar d'autres titres d'Ubisoft, la conduite n'est pas exempte de tout reproche. Des voitures un peu trop lourdes et qui tournent trop peu, des motos qui tournent trop ou encore les hélicoptères trop rigides à faible vitesse ne vous faciliteront pas la tâche ! Ces défauts restent tout de même mineurs et ne vous gâcheront pas pour autant le plaisir de la conduite. Du côté des points positifs, il est bon de noter que la carte, partagée en région, semble entièrement accessible dès le début du jeu. Chacune de ces régions est contrôlée par un chef dont vous devrez vous débarrasser en réalisant un certain nombre de missions afin de remonter l'organigramme du cartel jusqu'à lui. L'objectif final est l'élimination d'El Sueño, le "Big Boss" de la Santa Blanca une fois chaque région libérée du contrôle du Cartel. Si le scénario n'est pas le plus recherché au monde, il n'en est pas de même pour la profondeur des personnages secondaires. Des backgrounds fourmillant de détails, des personnalités différentes et un passé singulier à chaque personnage vous permettront d'être en totale immersion dans l'histoire.

Tom_Clancy’s_Ghost_Recon_Wildlands_-_Official_Reveal_Trailer_-E3_2015
El Sueño préfère diriger dans l'ombre, laissant la lumière à ses lieutenants

Et puisqu'on parle d'immersion, parlons graphisme. Les textures et les lumières rendent magnifiquement bien à l'écran. Les décors sont variés, et les effets sonores aident encore plus à s'immerger dans le jeu. Un quasi-sans-faute de ce côté-là. Quelques bugs viennent cependant ternir la copie. Vous pouvez par exemple vous retrouver bloqué, entouré de quelques rochers n’excédant pas les 50 centimètres de haut, sans pouvoir sortir de ce "trou", vous obligeant à utiliser un déplacement rapide. Frustrant quand vous êtes en pleine mission.

Leurs variations, allant du kidnapping au vol de matériel, permettent d'éviter la lassitude. D'autant plus quand on ajoute les différentes façons d'aborder un objectif. Que ce soit frontalement en fonçant dans le tas, discrètement en s'infiltrant, ou même radicale en bombardant la zone, les manières de mener à bien une mission sont multiples. Ajoutez à cela un cycle jour/nuit, une météo variable et une pléthore d'armes, elles aussi personnalisables jusqu'au moindre détail, et vous aurez tout ce qu'il faut pour varier les plaisirs.

Parmi vos accessoires pour vous aider, vous trouverez des jumelles ou encore un drone de reconnaissance. À l'image du reste du jeu, tout ceci est personnalisable. Vous pouvez aussi améliorer votre matériel, vos compétences ainsi que celles de vos coéquipiers grâce à des points de compétence et des ressources que l'on obtient en finissant des missions secondaires.

IA CONTRE COOPÉRATION

Pour ce qui est de vos partenaires, ils vous obéissent aux doigts et à l’œil, exception faite lorsque le combat est clairement engagé, ils feront feu sur le moindre ennemi laissant dépasser un bras ou une tête. Ils vivent un peu leur vie, tantôt restant en retrait, tantôt prenant les devants, mais toujours dans l'attente. Quelques prises d'initiatives, de temps à autre, auraient été le bienvenu. À noter que ceux-ci ne se feront jamais remarquer par les Sicarios, malgré le fait qu'ils passent parfois juste devant un garde ennemi, totalement à découvert, alors que vous, derrière votre rocher à 35 mètres de là, vous vous faites repérer en 4 secondes. De même lors d'échanges de coups de feu, l'ennemi vous visera en priorité, malgré le fait que vos partenaires font parfois des cibles bien plus facile !

Ghost-Recon-Wildlands-Wallpaper-Picture-1024x768
L'autre solution qui s'offre à vous, afin de progresser dans le jeu, est la coopération. À tout moment, vous pourrez rejoindre la partie d'un autre joueur au hasard, ou celle d'un ami. Je conseillerais la deuxième solution, la première n'étant clairement pas la meilleure. Outre le fait de tomber sur un joueur dont on ignore à l'avance le niveau, on risque surtout de tomber sur quelqu'un avec qui on ne partage pas la même langue, rendant la coopération impossible. De plus, dès que vous partagerez une partie avec un autre joueur, l'intégralité de votre escouade IA disparaîtra, vous laissant entre joueurs réels. Je vous recommanderais donc fortement de trouver 3 personnes pour vous rejoindre, car si vous êtes moins, le jeu ne complétera pas votre équipe avec des membres IA. Et c'est bien en coopération que le jeu exprime la plénitude de son potentiel ! Les possibilités se voient encore multipliées, bien évidemment, et surtout l'expérience gagne en réalisme. Fini les partenaires qui réussissent 100% de leurs tirs et qui sont indétectables, faites place à la perfectibilité, l'imprévu et surtout au fun !

De plus, tout comme ça avait déjà été le cas avec Assassin's Creed Unity, Ubisoft nous propose une application mobile nous permettant de gérer une petite escouade de Rebelles, auxquels on peut faire réaliser quelques missions nous rapportant ainsi des ressources pour le jeu sur console, facilitant ainsi le déblocage des améliorations.

Conclusion

Voilà, j'espère vous avoir donné envie de retourner en Bolivie, sans moi, seul ou à plusieurs. Ghost Recon Wildlands est loin d'être parfait, mais il offre de nombreuses heures de jeu et de plaisir. Sur ce, je vous laisse, j'ai un Cartel à démanteler. Et surtout : n'oubliez pas le guide !
17
  • La variété des décors
  • La variété des armes
  • La variété des missions
  • L'ambiance
  • Le coop
  • La liberté de choix
  • Des bugs récurents
  • Maniabilité des véhicules

Les dernières actualités

GR Wildlands
Ghost War, le nouveau mode PvP de Ghost Recon Wildlands est disponible avec le nouveau Patch
La nouvelle mise à jour de Ghost Recon Wildlands est désormais disponible sur consoles et le sera prochainement sur PC. En plus des habituels correctifs de bugs et des diverses améliorations du jeu principal, ce huitième patch est marqué par l'arrivée du nouveau mode PvP, Ghost War.
GR Wildlands
Le mode PvP Ghost War sortira en octobre !
Seulement quelques jours après le lancement de la bêta ouverte du mode PvP de Ghost Recon Wildlands, Ubisoft a décidé qu'il était temps de sortir le nouveau DLC sur PC et consoles.
GR Wildlands
Une bêta ouverte pour le mode PvP de Ghost Recon Wildlands prévue prochainement !
À l'occasion de la sortie de la bêta ouverte du nouveau mode PvP de Ghost Recon Wildlands, initialement prévue pour cet été, Ubisoft vient de dévoiler deux nouvelles vidéos de présentation.
GR Wildlands
De nouvelles armes arrivent avec le DLC Fallen Ghosts !
Alors que Ghost Recon Wildlands ainsi que son premier DLC, Narco Road, sont déjà très critiqués, Ubisoft a décidé de sortir un second DLC, nommé Fallen Ghosts, le 6 juin prochain. En plus de nouveaux ennemis, cette extension va implanter de nouvelles armes dans le jeu.

Ces articles pourraient vous intéresser

Borderlands 3
Gearbox cherche un scénariste pour ce qui pourrait bien être Borderlands 3 !
Gearbox Software serait à la recherche d'un scénariste pour un "AAA hybride FPS/RPG". L'annonce suggérerait que le jeu aurait des personnages forts et que le scénariste devrait avoir un goût prononcé pour l'écriture comique.
Cuphead
1 million d'unités vendues pour Cuphead!
Après tout le travail acharné des créateurs durant plusieurs années, ils peuvent enfin savourer cette heure de gloire !