Fortnite

Interview de Madzen : « Je pense quand même que les Français restent meilleurs »

Publié le   par Laureen Peers
Recruté en janvier dernier par la Team LDLC, Jeremy 'Madzen' Fournier était présent à la Lyon e-Sport pour représenter les couleurs de cette structure française. L'occasion de discuter avec lui de son parcours chez Gentside Esport et de l'évolution de la scène esport de Fortnite. À lire également
Interview de Blax : « Notre objectif est de finir premier chaque semaine »
Tu es un ancien joueur de CSGO, comment en es-tu arrivé sur Fortnite ?
Au moment où Fortnite est sorti, j'étais avec un ami sur CSGO. On s’ennuyait, on en avait un peu marre comme ça faisait longtemps qu'on y jouait, du coup, on s'est dit pourquoi ne pas tester un nouveau jeu. Mon ami n'a pas du tout accroché. Moi, la première partie, je n'avais pas du tout aimé non plus, mais j'ai continué à jouer, j'en ai appris plus sur le jeu et c'est là que j'ai commencé à accrocher. Concernant l'esport, j'ai juste rencontré la bonne personne au bon moment. CSGO ne me manque pas du tout. 

Qu’est-ce qui selon toi a fait la force de Gentside ? 
Je suis resté moins d'un an, de mars à décembre. La force principale c'était la complicité qu'on avait avec tout le staff. On était vraiment bien suivi, on avait des avantages de base comme le défraiement des déplacements, et puis niveau mental en LAN, on avait Fabien Bacquet. Il était toujours derrière nous, il nous motivait quand on avait une baisse de moral, du coup ça nous permettait de bien performer. 

Est-ce qu'à la fin de Gentside, tu t'es remis en question sur ton choix de carrière ?
Je n'avais jamais fait de compétitions avant, et la première équipe professionnelle qui m'a recrutée c'est Gentside. À la fin du contrat, je me suis demandé où j'allais aller, mais après je me disais qu'avec mes précédentes performances, j'allais être capable de rebondir et trouver une nouvelle équipe. Je suis resté un mois Free Agent, mais je savais déjà où j'allais aller, on attendait juste de pouvoir l'officialiser avec LDLC. 

Comment es-tu arrivé chez Team LDLC ?
Tout est passé par Spk, le capitaine de la Team LDLC. Il était tout seul, il cherchait un nouveau duo pour compléter l'équipe, comme on ne savait pas à ce moment-là que la squad allait se séparer en deux. Il a entendu parler que Seth et moi étions Free Agent, du coup il nous a contactés, on a fait des tests en squad et comme le courant passait bien, on a discuté avec la direction de Team LDLC et puis on a signé.

DSC_2101 (3)Du coup, votre équipe est davantage basée sur une squad qui peut potentiellement être séparée en deux duos ?
On est plus deux duos avec possibilité de squad. On est complémentaire, on s'entend super bien avec l'autre duo. Ça ne nous dérangerait pas de faire de la squad, mais être uniquement en duo, c'est possible. 

Comment vois-tu l’évolution de l’esport sur Fortnite ? 
Je trouve que ça avance bien avec l'annonce de la World Cup. Après, je pense qu'ils mettent trop d'argent en jeu, c'est un peu dangereux pour les enfants de 13 ans de voir des sommes aussi importantes, certains parents peuvent laisser faire n'importe quoi parfois. Moi, ça ne peut que m'arranger après [rires], mais je vais tout donner pour vraiment performer pour cette World Cup. 

L'objectif est donc la World Cup ?
Non, d'abord on se concentre sur Katowice et après ça sera objectif Coupe du monde.

Tu redoutes certaines équipes présentes à l'ESL Katowice Royale ?
On redoute les Américains, comme on n'a vraiment pas l'habitude de jouer contre eux et qu'on ne connaît pas réellement leur style de jeu. Après, on connaît notre spawn et qui spawn là-bas, donc on saura quoi faire pour garder le notre, leur montrer qu'on est là et qu'il ne faut pas venir. On fera ce qu'on sait faire, on jouera la zone, on sera tranquille sans aucun stress. Ça devrait bien se passer normalement. 

Est-ce que tu penses que l’exception française existe toujours ? 
Pour moi, c'est sûr on a plus d'expérience avec les LAN. Ce n'est pas par prétention, mais je pense quand même que les Français restent meilleurs. En termes de compétitif, je pense qu'on est un peu au-dessus, après je ne dis pas en termes de mécaniques, etc.

Aimerais-tu parler de quelque chose dont on ne parle pas assez ?
Les grenades gaz qu'il faut nerf. [rires] Je trouve ça trop op pour les modes compétitifs. Sinon en termes d'esport, je pense que l'annonce de Fortnite a détruit un peu Apex. Il ne faut pas que les joueurs pensent qu'à l'argent, il faut penser à ce qu'on aime faire. Les gens qui aiment Apex, restent sur Apex, ça ne dérange personne. Moi j'aime bien Apex aussi. Fortnite font des choses grandioses niveau cashprize, ils prennent vraiment soin de leur jeu, mais ils auraient pu écouter un peu mieux la communauté pour les changements. Pas besoin qu'il y ait un jeu comme Apex qui sorte pour qu'ils nous écoutent davantage.
N'hésitez pas à utiliser notre code créateur « GAMEWAVE » si vous appréciez le contenu que nous vous proposons sur Fortnite.
4
0
2
0
0
0

Ces articles pourraient vous intéresser

Fortnite
Fortnite : Tous les défis de Gothique
Chaque semaine, une nouvelle série de défis gratuits est disponible. Chaque jour, à 15 heures, un défi sera réalisable, dans le but d'obtenir toujours plus de récompenses.
Fortnite
L'étoile cachée sur l'écran de chargement est à l'ouest de Sunny Steps, Défi Gothique, Semaine 8, Saison 10
Après la série de défis Utopie, Epic Games a souhaité changer la formule en proposant des défis hebdomadaires à durée limitée afin de remplacer les défis quotidiens. Tous les joueurs, sans exception, peuvent ainsi obtenir un palier supplémentaire toutes les semaines en trouvant l'étoile dissimulée sur l'écran de chargement de ladite suite de défis.
Fortnite
Danser près de différents télescopes, Défi Course tempétueuse, Saison 10
Pour cette nouvelle semaine de la saison 10 de Fortnite, les joueurs devront, dans la série Course tempétueuse, tout simplement danser près de différents télescopes.