Esport

Le président de la Fédération olympique allemande ne veut pas de l'esport aux JO

Publié le   par Martin Schmitt
Alors que la discussion est en cours depuis déjà quelque temps, la communauté olympique est partagée pour l'affiliation ou non de l'esport aux Jeux. Le président de la fédération allemande y est quant à lui, opposé à 100%. À lire également
LoL : Ce que nous réserve l'année 2019 côté esport
À 540 jours des prochains Jeux Olympiques de Tokyo pour être exact et après un discours de clôture déguisé en Mario pour le Premier ministre japonais lors des derniers jeux de Rio, c'est au tour de l'esport de faire parler de lui et de manière plus qu’hostile. Depuis un peu plus d'un an, le Comité International des Jeux Olympiques a créé le débat auprès de la communauté, mais également au sein même de sa structure en réfléchissant à inclure l'esport dans les Jeux Olympiques. 

Dans un premier temps, il était question de refuser, car beaucoup trop de jeux sont jugés violents et pourraient donc heurter la sensibilité des spectateurs. Nous ne verrons donc pas de CS:GO ou Rainbow Six. Puis, dans un second temps, il a été décrété que pour limiter les débordements visuels, les jeux qui pourraient être pratiqués lors de futurs JO seraient des jeux accessibles en Corée du Sud. Tout le monde sait que ce pays est très vigilant en matière de violence et de censure de cette dernière, nous pourrions donc voir apparaître League of Legends ou encore Overwatch sur la future scène olympique. À l'issue de cette restriction, un forum avait même été mis en place afin de permettre d'un côté aux équipes, sponsors et joueurs de s'exprimer sur leur sport, mais également aux organisateurs et responsables des jeux de comprendre ce qu'est réellement l'esport. 

Mais s'il y en a bien un qui n'est pas en accord avec cette possible intégration, c'est le président de la Fédération olympique allemande. Monsieur Alfons Hörmann aurait donc déclaré auprès du journal allemand Frankfurter Allgemeine Zeitung : « L'esport n'existe pas et ne sera donc jamais inclus dans le programme olympique ». Il semblerait que ce dernier trouve absurde l'appellation "esport", pour lui les jeux vidéo n'ont rien d'un sport. Il est triste de constater qu'il est loin d'être le seul à le penser et surtout à le dire haut et fort comme ce fut le cas avec le ministre des sports allemand, monsieur Peter Beuth, qui avait comparé les jeux vidéo au tricot. 

Il semblerait donc que plusieurs personnalités allemandes soient contre l'idée d'une intégration de l'esport aux Jeux Olympiques. Cependant, la DOSB (fédération olympique allemande) a décidé de montrer qu'elle n'est pas foncièrement opposée à cette possibilité. Cette dernière a conscience de l'importance qu'a cette scène auprès de la génération actuelle et sûrement auprès des prochaines. L'esport existe donc, mais ne doit pas pour autant exclure la pratique d'un sport plus "traditionnel".

Même s'il est impossible d'inclure cette nouvelle discipline aux JO de Tokyo en 2020, par manque de temps et de véritable réflexion, on espère pouvoir supporter nos joueurs préférés lors de ceux de 2024, qui se dérouleront à Paris !
Source : FAZ
1
0
0
0
1
9

Ces articles pourraient vous intéresser

Tests
Découverte du casque Trust Dion 7.1 GXT 383
En proposant de l'équipement et des accessoires informatiques, la marque Trust a su s'imposer dans le milieu vidéoludique, mais le casque Trust Dion 7.1 GXT 383 est-il aussi parfait qu'il en a l'air ?
Puyo Puyo Champions
Puyo Puyo Champions débarque le 7 mai sur PC et consoles
SEGA annonce la sortie de Puyo Puyo Champions, connu en Asie sous le nom de Puyo Puyo eSports, pour le 7 mai prochain sur PC et consoles.
World War Z
World War Z a déjà écoulé plus d'un million d'exemplaires
Focus Home Interactive et Saber Interactive viennent d'annoncer que le titre post-apocalyptique, lancé le 16 avril dernier, a réussi à séduire plus d'un million de joueurs.
VALHALL
VALHALL, un battle royale à l'époque des vikings, entrera bientôt en alpha fermée
Un nouveau battle royale sera prochainement lancé sur Steam en Early Access, néanmoins, ce dernier s'assure de réunir tous les ingrédients afin d'éviter un potentiel flop.