Watch Dogs 2

Test de Watch Dogs 2, bienvenue à San Francisco avec CtOS 2.0 !

Publié le  par Axel Montzamir
Deux ans après un lancement périlleux de Watch Dogs 1, Ubisoft revient avec sa licence et la ferme intention de réconcilier les joueurs déçus du premier épisode ! Watch Dogs 2 arrive avec plus de contenu, de liberté et un univers plus riche. À lire également
Test du PC portable MSI GT72VR 6RE - GTX 1070 & i7 6700HQ
Watch Dogs 1 est devenu le synonyme de la déception et de la trahison, faute de communications et de downgrade. Pourtant il fut un véritable succès commercial pour Ubisoft et depuis l’eau a coulé sous les ponts ! Le second opus essaye clairement de redorer l’emblème de la licence pour qu’elle ne sombre pas dans l’oubli. Le jeu est entouré de bonnes idées, qui était jusqu’à présent mal exploitées, les développeurs semblent avoir appris de leurs erreurs en offrant un réel nouveau départ à la licence : nouveaux protagonistes, nouvelle ville, gameplay revu, corrigé et amélioré !

wd_media_screens-gc-oakland_ncsa

Watch Dogs 2 est le produit de beaucoup de remise en question, si le gameplay reprend effectivement bien celui de son prédécesseur en le faisant évoluer et en offrant plus de possibilités afin de jouer de différentes façons, l’aspect plus général a, lui, radicalement changé !
Au revoir Aiden Pearce et ses rêves de vengeances dans une Chicago déprimante ! Bonjour Marcus Holloway, jeune de San Francisco en Californie : ville des milliardaires avec sa Silicon Valley.

L’ambiance du jeu, beaucoup plus dans l’air du temps, rappelle la série Mr Robot avec la nouvelle « crew » du héros, le groupe de hackers DedSec. Watch Dogs 2 est plongé dans la pop culture rétro avec ses pixels et ses lignes de codes dans les menus jusque dans les rues. Toutes vos missions et vos fonctionnalités passent par votre téléphone par le biais d’applications à télécharger pour débloquer les toutes premières fonctionnalités du jeu : GPS, carte, musique, photo... Dans celles-ci nous retrouvons des caricatures de Google Maps, de Uber, Instagram, ou encore de Facebook.

CtOS 2.0, Blume contre-attaque

Au tout début de l’histoire, votre héro a quelques soucis avec la société Blume, à l’origine du super ordinateur ctOS qui gère les feux de circulation, les tramways, les caméras et surtout, vos données personnelles. Une ville hyper connectée qui rassemble les données des citoyens à travers tous les appareils connectés de la ville afin de les revendre aux plus offrants. — Un peu notre monde, en somme.

Le ctOS est capable de calculer les probabilités qu’un citoyen commette un crime avant même qu’il y pense, et de l’enfermer. Ayant conscience qu’il devenait dangereux pour le système, Marcus Holloway, tout comme Aiden à Chicago, a supprimé son identité dans la machine tout en installant une back door afin d’utiliser le système contre lui-même.

wd_media_screens-familyshot_ncsa

Suite à ça, bienvenue chez DedSec ! Un groupe d’activistes caricaturés composé de quelques membres aux rôles bien précis. Sitara dite « l’artiste » s’occupe du style de votre application (nous allons y revenir), Wrench est lui le bricoleur de la bande, d’autres sont à découvrir par vous-même en jeu !
Combattre Blume n’est pas aussi simple, heureusement DedSec a trouvé une méthode originale pour combattre le système. Une application que vos fans pourront télécharger afin de suivre vos exploits et servir de bot pour vos actions contre cet empire numérique malfaisant.

Bienvenue à San Francisco, Terre de technologies !

wd_media_screens-gc-oakland_ncsaNon anodine, cette application est l’une des grosses nouveautés et fonctionnalités de Watch Dogs 2. En effet, c’est en réalisant des actions spectaculaires que d’autres followers viendront télécharger votre application et par la même occasion augmenter la puissance de calcul de DedSec. Les actions ne sont autres que vos missions et activités, mettre à mal une église du genre de la scientologie, détruire une planque de gang, et bien d’autres à découvrir en jeu.

Des activités, il y en a pleins et partout ! À travers toute la Baie de San Francisco, une carte à peu près deux fois plus grande que le premier opus. Celle-ci est plus vivante et colorée qu’avant, les décors plus variés entre le centre urbain et la banlieue de nouveaux riches et ses villas qui ne manque de rien. Des lieux mythiques sont fidèlement représentés dans toute la baie, comme l’île d’Alcatraz ou le pont du Golden Gate. Ces endroits sont accompagnés de petites missions via l’une des applications de photo (une sorte d’Instagram), permettant de gagner encore quelques followers pour votre application DedSec. Vous trouverez ces points d’intérêts à travers toute la ville, des zones touristiques qui méritent le coup d’œil, pour sur…

wd_media_screens-gc-coop-massCommHack_ncsa

Passons aux possibilités en termes d’hacking, vous rendant totalement libre de terminer vos missions de la façon qui vous convient, infiltration ou non. Watch Dogs 2 offre la possibilité de pirater les installations de la ville et les téléphones des passants ou encore des gardes et prendre le contrôle des véhicules à distance. Beaucoup d’options sont déblocables grâce à l’arbre de compétences divisées en différents types ; corps-à-corps ; Hacking ; armes à feu, pilotage… Des niveaux sont entièrement réalisables via le hacking et votre petit compagnon à roulette, le drone disponible auparavant via un DLC est ici directement implémenté dès le début de l’aventure via une imprimante 3D, qui servira par la suite à acheter de nouvelles armes.

wd_media_screens-gc-droneDrop_ncsa

La conduite s’est améliorée depuis le premier volet de la licence, bien plus réaliste qu’auparavant la physique est agréable et propose une réelle expérience de pilotage pour chaque véhicule. Elle reste néanmoins perfectible, la moto qui arrache les lampadaires, mais ne résiste pas à un petit trottoir... À revoir, mais cela reste assez anecdotique comme soucis comparé à l’effort réalisé depuis Watch Dogs 1.

Hacking entre amis

Un peu à la Dark Saoul, dans Watch Dogs vous pouvez envahir la partie d’autres joueurs et cette fois-ci avec de nouvelles fonctionnalités, comme la possibilité de se mettre la police dans la poche pour trouver l’assaillant. La coop est aussi de la partie, offrant de nouvelles possibilités d’infiltration pendant vos hacks contre Blume.

Conclusion

Beaucoup plus fun que son prédécesseur, Watch Dogs 2 a tiré de bonnes leçons du premier opus afin d’améliorer tous les manques à gagner qui s’y trouver. La Baie de San Francisco est une aire de jeu à la hauteur des attentes du titre. Une bande-son et des graphismes plus que corrects, sans parler du pack de textures HD disponible lors de l’installation du titre. Sans parler du fait que cette histoire pourrait avoir une once de vérités pour notre avenir prochain.
17
  • Scénarios très actuelles
  • Expérience de hacking enrichi
  • La nouvelle ambiance
  • L'I.A
  • La physique encore améliorable
  • Pas moyen de cacher les corps

Ces articles pourraient vous intéresser

Mass Effect
Game of Thrones et Kaamelott s'invitent dans Mass Effect : Andromeda
Natalie Dormer, l'une des très célèbres actrices de la série Game of Thrones, prêtera sa voix à l'un des premiers personnages que vous aurez la chance de rencontrer dans le space-opera Mass Effect : Andromeda.
FIFA 17
Ratings Refresh : Les 75 upgrades et downgrades de la Liga Santander
Du 17 au 27 février, beaucoup de cartes de Fifa Ultimate Team vont se voir octroyer de nouvelles notes. On parle bien évidemment d’upgrade, mais aussi de downgrade, pour la première fois de l’histoire de FUT. Aujourd’hui, 75 joueurs de Liga Santander ont subi cette mise à jour !
DayZ
Dean Hall, le créateur de DayZ, devrait annoncer l'arrivée de son nouveau jeu prochainement
Dean Hall est maintenant mondialement connu pour avoir créer le très célèbre DayZ. Jeu qui n'était d'ailleurs à la base qu'un mod apparu durant l'été 2012 pour la simulation militaire ARMA II. DayZ était donc un simulateur de survie dans un monde post-apocalyptique envahi par les zombies. Le mod a connu un succès tel, qu'une version standalone est sortie quelques mois plus tard, en décembre 2013.
Mass Effect
BioWare dévoile les configurations minimales
BioWare a finalement publié les exigences système pour ceux qui envisagent de jouer à Mass Effect: Andromeda sur PC.