League of Legends

Yellowstar prend sa retraite !

Publié le  par Thibault Blaye
Le support Fnatic vient d'annoncer sur son compte Facebook sa retraite, une décision qui vient clore la carrière d'une légende de l'esport. On s'y attendait au vu de la saison compliquée de Yellowstar, que ce soit avec TSM ou Fnatic. À lire également
Fnatic perd un joueur !

Une retraite attendue

L'année dernière déjà la question de la retraite éventuelle du support français après les worlds était posé, il avait finalement décidé de repartir pour une saison supplémentaire s'offrant un passage aux USA dans l'équipe Team Solo Mid, qu'il quitta après le spring split pour revenir chez Fnatic où il était attendu comme le messie. Malheureusement le summer split de Fnatic est à l'image du spring split, et l'équipe jaune et noire ne passera pas les quarts de finale des playoffs et s'inclineront contre UOL dans le tournoi de qualification au Worlds. Après une saison avec des résultats plutôt décevant l'annonce de la retraite était attendu. 

Un grand palmarès

  • 5 fois champions d'europe
  • 5 participations aux Worlds
  • 1 Finale et 2 demi-finales des Worlds
  • 1 titre de MVP des LCS EU

Son parcours

  Sa carrière de joueur pro de League of Legends commence en 2010 avec team aAa où il ira en finale des Worlds S1, loin des stades, ou salles remplies des 3 dernières éditions des Worlds. La finale avait lieu lors de la Dreamhack Suède en 2010, à ce moment la il jouait ADC et il s'inclina en final de ces Worlds face aux Fnatic, qu'il rejoindra 3 ans plus tard après un passage chez Millenium et un retour chez team aAa.
  On est en saison 3, lorsque les LCS sont créés, Bora "Yellowstar" Kim rejoint Fnatic, et c'est le début d'une longue aventure pleine de succès. Fnatic remporte les deux splits de la saison 3 et ira jusqu'en demi-finale des Worlds ou ils s'inclineront face au Royal Club. La saison suivante Fnatic remporta le spring split avant de s'incliner en finale du summer split face à Alliance, la super team du moment. Après cette désillusion il y a les Worlds, et ça va très mal se passer pour Fnatic, qui malgré un programme d'entrainement chargé ne sorta pas des phases de poule et termina avec seulement 2 victoires. Après cet échec, l'équipe se dissous, et seul YellowStar reste dans la structure.

Le renouveau de Fnatic

  La saison 5 de Fnatic est une saison que les fans auront du mal à oublier, avec une équipe complètement remaniée, il était difficile de placer cette équipe Fnatic par rapport aux autres équipes, et malgré une deuxième place en saison régulière derrière SK Gaming, Fnatic remporta la finale des playoffs face à l'étonnante équipes UOL. Après leur victoire en LCS EU, Fnatic enchaine avec un MSI réussi ou l'équipe européenne fit trembler les SKT en demi-finale, mais les européens s'inclineront finalement 3-2 face aux coréens. Après le MSI réussi, changement d'ADC pour Fnatic, le joueur Français Steelback est remplacé par Rekkles qui revient dans la maison jaune et noire.
  Une nouvelle saison de LCS arrive pour Fnatic, une saison ou les anciens joueurs Fnatic reviennent en LCS avec l'équipe Origen. Le duel Origen contre Fnatic est attendu par une grosse partie de la communauté League of Legends, mais lors de ce split il n'y aura pas de match. Après une saison régulière exceptionnelle, Fnatic fait un perfect split et termine avec 18 victoires pour 0 défaite. Les coéquipiers de Yellowstar se qualifie sans problème en finale ou ils battront Origen 3-2.
Après le summer split c'est les Worlds que Fnatic vise, en espérant une bonne performance. Après une première semaine mitigée ou les européens termineront avec une seul victoire, ils se qualifieront au bout du suspens face à AHQ lors de la 2ème semaine. Fnatic affronta EDward Gaming en demi-finale et remporta la victoire 3-0 avantde finalement s'incliner 3-0 en demi-finale contre les Koo Tigers (ndlr : maintenant appelé ROX Tigers). Après une saison réussi, beaucoup de rumeurs tournaient autour de la retraite potentiel du support français, avant que celui-ci annonce qu'il continuait en saison 6.

Une reconversion en tant que coach ?

Quelques heures avant l'annonce de la retraite du joueur français, suite à un tweet de "cnd", commentateur pour O'Gaming et présentateur d'une émission esport sur SFR Sport annonçait Yellowstar comme coach de l'équipe PSG eSports de League of Legends. Le club de football français avait en effet annoncé l'ouverture de son pôle esport, et son partenariat avec Webedia (ndlr : propriétaire de JVC, Millenium entre autres). ESPN annonçait ce week-end que le Paris Saint Germain avait racheté le spot challengers series de Team Huma. Il est donc possible que Bora "Yellowstar" Kim coach la future équipe League of Legends du PSG, mais cela reste pour le moment seulement des rumeurs


Un hommage unanime de la communauté esport

Toute la communauté esport française et League of Legends réagissent à la retraite d'un joueur qui restera une légende de l'esport League of Legends

   
   
   
   
   
   

Ces articles pourraient vous intéresser

CSGO
Major ELEAGUE - Les légendes sont en place
Lors de l'ESL Cologne 2016, les 8 équipes ayant passé les poules de la compétition ont obtenu le statut de légende pour ce major ELEAGUE. Il est maintenant l'heure pour ces équipes de confirmer ou non leur position parmi les meilleures équipes au monde.
Rainbow Six: Siege
Ubisoft et l'ESL abandonnent la Pro League Xbox One
Après un an de bons et loyaux services, le paysage esport Rainbow Six Siege se déleste de sa composante console puisque l'ESL a décidé, conjointement avec Ubisoft de ne pas poursuivre la Pro League Xbox One pour l'année 2017.
Heroes of the Storm
Un nouvel héros dans Heroes of the Storm !
Un nouveau personnage fait son arrivée dans Heroes of the Storm avec la mise à jour d'aujourd'hui avec quelques nouveaux skins et nouvelles montures supplémentaires.
Rainbow Six: Siege
La mise à jour 5.3 détaillée de Rainbow Six: Siege
C’est avec cette mise à jour que les développeurs de Rainbow Six : Siège nous montrent l’intérêt qu’ils portent à la résolution des bugs actuellement présents. C’est ainsi que voit le jour une grosse mise à jour incluant de nombreuses corrections de bugs : la fameuse 5.3 !